agir au quotidien
sauvez les abeilles en leur fabriquant un nid
rss

Sauvez les abeilles en leur fabriquant un nid

Période
du Vendredi 3 Mai 2019 au Vendredi 10 Mai 2019

Les charmantes petites abeilles sont actuellement en déclin, notamment à cause de l’usage outrancier des pesticides. Pour les naturalistes, il s’agit d’un constat des plus alarmants car les abeilles sauvages participent grandement à la pollinisation que ce soit pour notre bénéfice ou celui de la nature. Plus 80 % des espèces végétales ont besoin de ces pollinisatrices.

Par ailleurs, en raison de la destruction croissante des habitats naturels, les animaux disposent de moins en moins d’abris pour se protéger de l’hiver, et de sites de nidification. Or, certains endroits de votre jardin, mais aussi de votre balcon, de votre verger et même de votre ville ou de votre village peuvent leur être très utiles pour cela.

Comment fabriquer un nichoir à abeilles 100 % naturel ?

Un nid dans une bûche

Pour fabriquer un nid 100 % naturel, il vous faut simplement une bûche de bois (bouleau, chêne, hêtre) d’au moins 15 centimètres de longueur et de 20 centimètres de diamètre. Percer des trous de 10 centimètres de profondeur au moins, de diamètre variable de 5 à 10 millimètres en les espaçant de 2 cm environ et en évitant de transpercer complètement la bûche.

Enfin, placez le nichoir à 30 cm du sol minimum (ne pas dépasser 3 mètres de hauteur), au soleil, orientés au sud, à l’abri des intempéries, et près d’une zone fleurie. de préférence.

Vous verrez, les cavités de la bûche plairont très vite aux pollinisatrices !

Un nid en tiges creuses

Récoltez ce qu’on appelle des « tiges creuses », à partir de plantes comme les ronces, le sureau noir, le bambou ou encore le roseau.

En partant du « noeud » qui sépare un morceau de la tige d’une autre et qui est donc operculé, mesurez 15 centimètres au moins et coupez. Vous obtenez ainsi un tube idéal pour les abeilles sauvages, mais aussi les guêpes sauvages ! Ne reste plus qu’à en fabriquer une bonne quarantaine.

Réunissez-les en fagot bien solide à l’aide d’un fil de fer ou autre et placez le tout dans un tube quelconque comme un tuyau de gouttière, un tube de canalisation, etc.

Enfin, placez le nichoir à 30 cm du sol au minimum (ne pas dépasser 3 mètres de hauteur), au soleil, orientés au sud, à l’abri des intempéries, et très près d’une zone fleurie de préférence.

Les abeilles solitaires ne tarderont pas à venir y déposer leurs larves qui en fermant le tube avec de la terre, qui avec de l’herbe mâchée, des pétales de fleurs, de morceau de foin, etc.