agir au quotidien
les impacts de notre alimentation sur l'environnement
rss

Les impacts de notre alimentation sur l’environnement

Période
du Vendredi 24 Février 2017 au Vendredi 31 Mars 2017

Notre alimentation a de nombreux impacts sur notre environnement.

Chaque français peut contribuer à réduire les impacts environnementaux de son alimentation tout en protégeant sa santé.

 3 solutions pour réduire les impacts de l’alimentation sur l’environnement :

- Modifier ses habitudes alimentaires 

Il faut manger équilibré. Redécouvrir les légumineuses. Associées à des céréales, les légumineuses apportent tous les éléments protéinés essentiels avec un impact réduit sur l’environnement et des apports de fibres.

Il faut privilégier l'eau du robinet et ainsi limiter la consommation de boissons emballées.

 

- Bien choisir ses produits

Choisissez des produits issus de l’agriculture biologique, ils favorisent une agriculture respectueuse de l’environnement, du bien-être animal et du sol. Ils existent de nombreux logos qui vous permettent de voir plus clair sur vos achats biologique. Vous pouvez retrouver un guide qui relate ces logos mis en place par l'ADEME.

Il faut, dans tous les cas, préférer les fruits et légumes de saison, qui ne proviennent pas de loin. Cela vous permettra de consommer des produits locaux, non transportés par des transports polluants et non poduits sous serres.

 

- Ne pas gaspiller la nourriture

Dans le monde, un tiers des aliments est gaspillé. En France on compte 29 kg de nourriture par personne et par an qui est jetée, dont 7 kg de produits encore emballés.

Quelques conseils pour réduire ce gaspillage :

  • préparer ses achats : inventaire des stocks, liste de courses, etc ; 
  • ​vérifier les dates de péremption pour s’assurer que l’aliment pourra être consommé à temps ; 
  • cuisiner la bonne quantité pour éviter les restes ; 
  • ​bien vider les emballages (pots, boîtes de conserve) et les plats cuisinés : il est dommage de jeter de la nourriture cuisinée parce que le plat n’est pas « raclé » ; 
  • conserver les restes d’un repas pour les manger plus tard.